Arthur de sansal. Portland. 1855.

Arrivé au jardin suite à une erreur d’étiquetage, j'ai été subjuguée par la beauté de ce rosier. Ses fleurs très doubles, pourpre et ont un petit oeil vert au centre adorable!
Son feuillage est très dense et le rosier forme un arbuste trapu (1 mètre de hauteur).  Son parfum est puissant.
Il parait qu'il est sensible aux maladies: chez moi, rien à signaler pour le moment!






avec de l'orlaya







1 commentaire:

  1. La dernière photo ... c'est juste waouw ! Une vague de fleurs ....
    Belle erreur d'étiquetage :)

    RépondreSupprimer