Enfant d'orléans. Turbat. 1929.

Rosier polyantha : un chouchou!
En fleur toute la saison, il donne d'admirables petites roses en bouquets serrés. A son ouverture, il arbore un rose assez vif qui s'adoucit au bout de quelques jours.
Il est généreux et tellement plein de charme.
C'est un must pour moi que je ne peux que vous conseiller. 
Au bout de deux ans, il atteint environ 70 cms. 



















 ci dessous avec Pajotin Chedonne
En 2016/2017:






7 commentaires:

  1. Pour ce nouveau blog, tu fait fort! C'est le blog de la tentation à l'état pur! Que des merveilles présentées avec de magnifiques photos! Ton jardin regorge de trésors!

    RépondreSupprimer
  2. wahoo une merveille. Je pense que je vais en planter un chez moi. je vois bien cela associé à des gauras et de la verveine de buenos aires. Mais, petites questions techniques : je mets le rosier devant les gauras ou derrière les gauras (je n'arrive pas à juger la taille de ce rosier). Merci. Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mets le devant les gauras car sinon, les gauras vont l'étouffer totalement: il mesure environ 70 cm!
      Je l'aime tellement que je viens d'en planter un 2ème.

      Supprimer
  3. Un rosier que j'ai découvert sur ton blog... il me le faut. J'ai une whishlist chez Francia Thauvin et il est en première place.

    RépondreSupprimer
  4. bonjour
    en admirant tout vos rosiers je tombe en admiration devant se tapis de fleurs blanche,pouriez vous me dire leurs nom
    amitié

    RépondreSupprimer
  5. Ce sont des salvias schneehugel claudinette!

    RépondreSupprimer